Reuse CDR, de la théorie à la pratique

Depuis plusieurs années le CDR Construction et ses partenaires investiguent, testent et aident à préparer le secteur Bruxellois aux défis de l’économie circulaire. En 2020 et 2021, le CDR mènera un chantier école au sein de ses locaux. 

En une dizaine d’année le CDR Construction est devenu un acteur important de la dynamique qui anime le secteur de la construction à Bruxelles. Cheville ouvrière des AEEs et du PREC le CDR Construction articule son action sur 4 axes majeurs. Veille, Formation, Promotion et Insertion. C’est donc tout naturellement que l’on retrouve aujourd’hui l’économie circulaire au centre de plusieurs de ses projets.

En 2016, le CDR Construction a mis en ligne, sur www.reuse.brussels, des fiches de démontage et remontage afin de faciliter le réemploi de matériaux de construction. Ces guides pratiques s’adressent à un public très large et peuvent être utilisés en initiation ou en formation aux métiers de la construction.

Depuis 2018, un local d’initiation à la déconstruction dans les espaces du VDAB à Anderlecht permet à des demandeurs d’emplois et de stagiaires de s’initier à la mise en œuvre ces techniques de déconstruction-reconstruction.

Depuis quelques mois, la Materiauteek est accessible au plus grand nombre afin que tout un chacun puisse s’informer sur l’entretien et le potentiel de réemploi des maisons bruxelloises.

L’étape suivante était donc de pouvoir travailler sur des chantiers pilotes et de proposer aux écoles et organismes de formation bruxellois un chantier-école. Une première confrontation réelle entre les concepts de l’économie-circulaire et la mise en œuvre d’un projet ambitieux.

Un tel projet n’est pas aisé à mettre en œuvre. Les freins sont nombreux : agenda des stages, objectifs pédagogiques, gestion logistique et durée du projet pour n’en citer que quelques-uns.

C’est pourquoi le projet de déconstruction-reconstruction sera réalisé au sein même des locaux du CDR Construction à Anderlecht.

© Waow

Ce projet sera réalisé en lots, tel un chantier classique, à la différence que les corps de métiers seront de futurs ouvrier.ère.s et technicien.ne.s en formation et que les matériaux employés seront dans leur immense majorité issu du démontage des équipements existants, de filière de récupération de matériaux ou de chantiers proches.
Le projet comporte, entre autres :

•    Le démontage et réinstallation d’éléments techniques et sanitaire
•    Le déplacement d’une cuisine et d’un vestiaire
•    Le percement de baies et la constitution de nouveaux espaces cloisonnés
•    La mise en œuvre de locaux sur base du système modulaire BOX³
•    La révision complète de la ventilation des locaux
•    Un travail d’upcycling pour la réalisation de mobiliers intégrés.

Un beau projet que nous vous inviterons à suivre prochainement sur les pages Facebook et Instagram du CDR Construction.

 

Auteur : Julien Holef pour le CDR Construction